WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA

28 Décembre 2014, 02:45

Pendentifs nattes de coiffure Wodaabe Bororo, Niger et Nigeria / Wodaabe Bororo Leather Strips Headband Pendants, Niger, Nigéria

Pendentifs nattes de coiffure Wodaabe Bororo, Niger et Nigeria / Wodaabe Bororo Leather Strips Headband Pendants, Niger, Nigéria

  • Pendentifs nattes de coiffure Wodabe Bororo, Niger et Nigeria.

Ont decouvre rarement ces pendentifs de bandeau dans les collections d'art Africain. Les peuls Wodaabe Bororo les utilisent comme parures de cheveux a des fins esthétiques lors des danses du Guéréwol. Ils ont également, semble t'il une fonction protectrice.

Constitués de lanières de cuir assemblés par deux ou par trois, elles sont trés souvent décorés de cauris ou de plaques de laiton pincées sur une lanière de cuir et décorées de motifs obtenus par martelage et emboutissage. De nos jours elles sont le plus souvent constitués de petites perles de laiton. Ces bijoux sont attachés sur un bandeau noué autour de la tète au niveau du front, et tombent librement de chaque cotés du visage.

Deux ensembles de pendentifs sont présentés en photo ci dessous.

Milieu du 20eme siècle.

liens vers d'autres objets Wodabe Bororo Ci dessous

A Wodaabe Fulani Bororo headband pendant made out of strips of leather bound with brass. Such strips are sometimes decorated with cowry shells and brass plaques. This silkin is worn around the head on the top of the white turban. This white turban is wrapped around the young Wodaabe dancer and it is completed by these strips which are not only decorative, but have protective function. These strips are hung at each side of the face.
The Wodaabe people also known as pastoral Fulani or Bororo. The Wodaabe are nomadic herders who live in northern Nigeria and Southwestern Niger. They are famous traders who travel across West African countries Western Africa selling and buying various products. The Wodaabe are well-known for their body adornment and their annual festival "Yaake" which is a kind of beauty contest that involves young men. "Yaake" festival is an occasion for young men to display their beauty, their charm, their virility and their personality. It is characterized by a series of dances called "gerewol" . At the end, a jury composed of three young women will select the best dancer and adorned man.
Once per year young men would perform to please young girls. They would wear elaborate dresses such as this one, they would wear exaggerate makeup, turbans and elaborate hairstyles, leather bag, jewelry leather amulets in order to become attractive and desirable to young girls. The best dancer and adorned will get a price and of course would have a chance to found her future wife.
see Photos of young Wodaabe wearing such decorations in Angela Fisher, AFRICA ADORNED, pp.153-155

Les Wodaabe Bororo Wodabe Bororos

singulier Boɗaaɗo) sont un sous-groupe du peuple Peul Fulani ou Fula). Les Wodaabe sont désignés parfois sous le nom de Bororos – à ne pas confondre avec les Bororos d'Amazonie – ou Mbororos.

Les Bororos sont traditionnellement des éleveurs nomades et des marchands, dont les migrations les mènent du sud du Niger, au nord du Nigeria, dans le nord-est du Cameroun, au sud-ouest du Tchad.

Les Wodaabe du Niger sont réputés pour leur beauté (aussi bien les hommes que les femmes), leur artisanat élaboré et leurs riches cérémonies. Comparativement à d'autres populations africaines, ils ont été abondamment décrits, photographiés et filmés.

Les Wodaabe du Niger sont réputés pour leur beauté (aussi bien les hommes que les femmes), leur artisanat élaboré et leurs riches cérémonies.

Après des heures de préparation, les jeunes hommes se présentent en ligne, maquillés, parés de bijoux et de leur plus beaux atours. Ils chantent et dansent lentement, puis offrent aux femmes leurs sourires crispés et leurs yeux écarquillés afin de mettre en avant l'esthétique de leur visage.Après des heures de préparation, les jeunes hommes se présentent en ligne, maquillés, parés de bijoux et de leur plus beaux atours. Ils chantent et dansent lentement, puis offrent aux femmes leurs sourires crispés et leurs yeux écarquillés afin de mettre en avant l'esthétique de leur visage.

Les couleurs utilisées sont également symbolique.

L'ocre rouge qui recouvre le visage est associée au sang et à la violence, il est seulement utilisé pour les occasions spéciales.

L'argile jaune qui est utilisé par certains danseurs pour se peindre des motifs sur le visage est la couleur de la magie et de la transformation.

Le noir, utilisé pour assombrir les lèvres et souligner les yeux est la teinte préférée des danseurs car il est le contraire du blanc qui symbolise la perte et la mort.

Les jeunes filles, parées d'innombrables bracelets et de tatouages pour accentuer leur beauté, se préparent aux rites de la séduction. Après la danse, elles choisiront celui qui, pour une nuit ou pour la vie, partagera leur couche.

Les mariages Wodaabes sont arrangés par les parents, mais le Gerewol offre la possibilité pour ces jeunes gens de faire un mariage d'amour, c'est pourquoi cette cérémonie peut être dangereuse. Le Gerewol peut conduire à des flirts romantique, mais votre propre homme peut être choisi par une autre femme. Ces mariages d'amour servent à rehausser le statut sexuel et social des Wodaabe, ils peuvent durer une journée, une semaine ou une vie.

La mariée reste avec son mari jusqu'à ce qu'elle soit enceinte, elle retourne alors chez sa mère, où elle reste pendant 3 à 4 années. Elle donne naissance à l'enfant chez sa mère et devient alors une boofeydo ce qui signifie littéralement, « quelqu'un qui a fait une erreur ».

Sources :

http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-12215138

http://humanplanet.com/timothyallen/2011/01/gerewol_wodaabe_niger_bbc-human-planet-deserts/

 

Détails des deux paires de parures.

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA

Trés beaux clichés du peuple Bororo par le photographe Bruno Morandi

WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
WODAABE BORORO / NIGER, NIGERIA
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean Luc massin 14/01/2015 11:04

des objets que l'ont a pas l'habitude de voir dans les musées ni dans les livres, a ce titre cette collection est novatrice. A quand un livre sur le sujet ?